Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Trungpa donne son avis ...

Mellon Collie and Infinite Sadness - The Smashing Pumpkins

Si il y a un groupe Rock qui a compté et que l’on oublie parfois c’est bien celui là. Les Smashing Pumpkins sont nés à la même époque que les autres incontournables des années 90 que peuvent être Nirvana ou Pearl Jam. Cependant contrairement à ces 2 groupes eux sont de la côte est, de Chicago.

Né en 1987 par la rencontre de Billy Corgan (chant, guitare), James Iha (guitare) & la ravissante D’Arcy Wretzky, le groupe subit d’abord le mouvement New wave jouant avec une boîte à rythme, jusqu’au recrutement de Jimmy Chamberlin. Le nom du groupe est trouvé par Billy Corgan lors d’un rêve où il entend « Joe Strummer is a drank and smashing pumpkins ». Le groupe est marqué surtout par le charisme et la mégalomanie de Billy Corgan qui va jusqu’à en registrer lui-même chant, guitare et bass sur certains albums, reléguant James Iha et D’Arcy au rang de spectateurs.

            En 1991, il sorte leur premier album Gish totalement éclipsé par la sortie du Nevermind de Niravana. Pourtant l’album est très bon. En 1993, ils sortent Siamese dream qui confirme leur talent. Il sera suivi de Pisces Iscariot une compilation de faces B. Puis la réussite apparaît avec en 1995 avec Mellon Collie and Infinite Sadness. Au cours de la tournée le clavier du groupe meurt d’une overdose ce qui vaut le renvoie de Jimmy Chamberlin qui en réchappe de justesse. En 1998, Adore, d’une bonne qualité, ne trouve pas son publique. Le retour à la boîte à rythme et à une musique plus expérimentale entraîne le groupe vers un chemin plus sombre. En 2000, après le retour de Jimmy Chamberlin, le groupe retrouve une sonorité plus rock, mais D’Arcy quitte le groupe durant l’enregistrement de Machina/The machine of god. Elle sera remplacée par Melissa Auf Der Maur, bassiste de Hole présentée par Billy à Courtney Love. Virgin refusera l’édition de la seconde partie de cet album concept Machina II/The Friends & Enemies of Modern Music qu’il distribuera à ces amis (25 exemplaires) pour qu’il soit distribué gratieusement sur internet en fichier mp3. La tournée sera la dernière avant la séparation du groupe. Une tournée qui sera pour moi l’occasion de les voir en concert à Angers (4 dates en France) dans une salle même pas comble !!!  J'aurais aimer les voir sur la tournée de Mellon Collie ....mais trop jeune à l'époque.

            Billy Corgan et Jimmy Camberlin fondent Zwan en 2003 pour un unique album assez moyen. Puis Billy Corgan fera un album solo très discret en 2005. La reformation des Smashing Pumpkins est annoncée et l’enregistrement d’un nouvel album en cours. Cependant, il semble que James Iha et encore moins D’Arcy ne feront pas partis de l’aventure. Dans ce cas peut on parler des Smashing Pumpkins même si Billy Corgan en est l’élément principal. A mon avis, c’est plus un coup de pub qui permettrait de s’appuyer sur un nom connu. Ce n’est que la reformation de Zwan.   

 

            Mellon Collie and Infinite Sadness est une des meilleures ventes de double album (avec The White Album des Beatles et The Wall de Pink Floyd). Il y aura 5 singles et la qualité des faces B les accompagnants laisse imaginer la sélection draconienne, un triple album aurait pu être fait. C’est album est un des plus important des années 90. La qualité se retrouve à tous les niveaux. Un objet de qualité qui ne fait pourtant pas dans la surenchère. Une construction de l’album réfléchie et non juste une juxtaposition de morceaux. On album qui explore plusieurs facettes. On passe par la légèreté avec cette intro piano ou certain titre d’une grande douceur. Le tout accompagné de chanson pleine de rage. Souvent un mélange de lourd guitare (qui j’avoue peu gêner parfois, mais moi j’aime) et de mélodies pointues. On passe par plein de sentiment : légèreté, écrasement, douceur, bien être, mal être,  nostalgie, attente parfois dans un même morceaux autant que sur l’album en entier. Le tout se termine comme il a commencé, sur des notes de piano. Les albums précédents sont de bonnes qualités, les suivants un peu moins malgré de bonnes chansons. Cet album semble donc représenté l’apothéose d’un groupe qui n’a pas survécu à l’ego de Billy Corgan, Un album indispensable, du bon rock, peut être le meilleur des années 90. Espérons que la suite à venir relèvera le niveau.  

Montez le son, un de mes titres préférés, à écouter jusqu'au bout.

 
Smashing Pumpkins- An Ode to No One
envoyé par Trungpas

"Fuck You (An Ode To No One)"

I'm never coming back
I'm never giving in
I'll never be the shine in your spit
I disconnect the act
I disconnect the dots
I disconnect the me in me
And you're mistaken, It's you that's faking
Living and breathing and dying too
This message is for anyoine who dares to hear a fool
You can't bring me back, you can't bring me back
Cause I give it all back to you
Thru sacred alleys, the living wrecks
Wreak their havoc upon this world
The disenchanted, the romantics,
The body and face and soul of you is gone down that deep black hole
Destroy the mind-destroy the body-but you cannot destroy the heart
Destroy the mind-destroy the body-but you cannot destroy the heart, at all
And you, you make me so I need to disconnect
And you make it so real
I don't need your love to disconnect
To runaround kids in get-go cars
With vaseline afterbirths and neon coughs
Galaxies full of nobodies
Giving us the farewell runarounds
I took a virgin mary axe to his sweet baby jane,
lost my innocence to a no good girl, scratch my
face with anvil hands, and coil my tongue around a bumblebee mouth
And I give it all back to you
No way, I don't need it, I don't need your love to disconnect
And you make it, so real, I don't need your love to disconnect
No way to disconnect
And you make it so real
I don't need your love to disconnect
No way to disconnect

Titres :
Disque 1 : Dawn To dusk

  1. Mellon Collie and the Infinite Sadness
  2. Tonight, Tonight
  3. Jellubelly
  4. Zero
  5. Here Is No Why
  6. Bullet With Butterfly Wings
  7. To Forgive
  8. An Ode to No One
  9. Love
  10. Cupid De Locke
  11. Galapagos
  12. Muzzle
  13. Porcelina of the Vast Oceans
  14. Take Me Down

Disque 2 : Twillight to starlight

  1. Where Boys Fear to Tread
  2. Bodies
  3. Thirty-three
  4. In the Arms of Sleep
  5. 1979
  6. Tales of a Scorched Earth
  7. Thru the Eyes of Ruby
  8. Stumbleine
  9. X.Y.U.
  10. We Only Come Out at Night
  11. Beautiful
  12. Lily (My One and Only)
  13. By Starlight
  14. Farewell and Goodnight

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Egérie 08/02/2007 11:36

tu sais quoi ? quand j'ai lu ton article, il me semblait avoir compris  ... et j'étais sûre que tu allais me répondre un truc comme ça ;-))))

Egérie 08/02/2007 11:23

Perso, c'était gagné d'avance, puisque je suis (toujours) très fan ;-)))
ah... Billy Corgan...

Trungpa 08/02/2007 11:33

moi je préférais D'Arcy !!!!

4. 07/02/2007 21:05

j'adore !!!!

Carla :0010: 07/02/2007 18:27

Adore and An ode to no one: rien qu'2 mots  J'ADORE  ;-))

Trungpa 08/02/2007 10:48

pourtant ce n'est pas gagné d'avance !!!