Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Trungpa donne son avis ...

Le monde selon Garp

        Ce roman de John Irving, publié en 1978 est l’histoire croisée de deux écrivains : T.S. Garp et Jenny Fields. Jenny Fields est infirmière dans un hôpital militaire en 1942. Comme elle souhaite avoir un enfant, mais ne souhaite pas s'encombrer d'un homme ou même de relations sexuelles, elle profite de l'état d'érection perpétuelle d'un soldat réduit à l'état de légume par une blessure de schrapnel à la tête, et tombe enceinte suite à ce rapport inhabituel. Son fils ne portera donc pas d'autre nom que le peu qui est connu du blessé: T.S. Garp pour Technical Sergeant (sergent-technicien) Garp.Chassée par ses parents outrés, Jenny devient infirmière au collège de Steerings et élève Garp seule, conformément à ses plans. Malgré les efforts de sa mère pour lui offrir une éducation "parfaite", Garp est un élève moyen qui découvre la lutte, les filles, les premières expériences sexuelles, et se laisse plutôt porter par le courant : il décide ainsi de se consacrer à l'écriture afin de séduire la fille de son entraineur de lutte, qui est une intellectuelle. En définitive, Jenny et Garp se mettent tous deux à écrire et au bout de quelques mois d’efforts, Jenny publie « Sexuellement suspecte » et Garp « La pension Grillparzer ». L’ouvrage de Jenny a un impact retentissant, qui l’entraîne malgré elle dans le mouvement féministe, elle devient l’ambassadrice des femmes affaiblies par la vie et ayant un combat à mener. (source wikipedia). On suit ainsi la vie du personnage central, Garp à travers toutes les peines et les joies d’une vie. 

Vie privée de l’auteur et vie romancée de Garp s’entremêlent souvent dans ce récit, ce qui en fait un roman vrai sur les bonheurs, les angoisses, les doutes, d’un homme tellement marqué par les femmes. Un roman touchant, marquant. Un classique de la littérature américaine, nous décrivant les excès de la vie américaine et le parcours d’un homme simple exigeant dans ce monde de fou.  Malgré quelques longueurs on se trouve vite sous le charme de ce héro et de sa famille. Peut être une leçon de vie….

note : 
 


Lalie était la 10000ème connectée mais elle a décliné mon offre, la rédaction d'un petit texte expliquant pourquoi venir ici alors si quelqu'un veut relever le défi ??
Pas de la propagande!!! Un avis objectif, avec des critiques si vous le désirez !!!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

july 24/01/2007 21:09

t'es drôle toi...pourquoi on vient ici..? parce qu'on aime bien te lire...moi en tout cas...rires...j'ai lu du JH mais pas celui là, ça m'a l'air bien tentant, mais maintenant que tu as tout raconté...bisous

Trungpa 25/01/2007 08:15

l'important n'est pas dit !!

Ancat 23/01/2007 21:03

J'ai lu ça il y a..... des années ! Et j'avais adoré ! Un grand moment de littérature comme on n'en croise pas souvent.... Après du coup j'ai dévoré tout  Irving, j'ai trouvé du bon et du moins bon. C'est marrant je constate chez les mecs une fâcheuse tendance à oublier le "s" à héros !!! Si si !! Un héros, et vous êtes déjà pluriel.....Bises Trungpa !

Trungpa 23/01/2007 21:32

je l'ai oublié ?? je pensais l'avoir remis, j'avais vu la faute à la relecture !!!