Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Trungpa donne son avis ...

Le Mot à la mode...

Tout le monde le sait, le mot qui est le plus utilisé actuellement est CRISE. Cette fameuse crise à laquelle je ne comprends rien, ni les raisons, ni les conséquences. Mais pourquoi est ce que je ne comprends rien?

Le fait est, que le problème n'existe peut être pas, que tout n'est que spéculation. Tout comme la spéculation financière de ces banques qui reçoivent de l'argent de l'état, non pas que ces banques soient au bord de la faillite. En réalité elle sont toujours bénéficiaires et ne connaissent qu'une diminution de leurs bénéfices, chose inacceptable dans le monde des marchés. Les banques ne reçoivent de l'argent que pour éventuellement rester concurrentiel sur le marché mondial. C'est peut être la spéculation moraliste qui nous a mis dans cette belle merde.

L'imposture vient également de ces grosses entreprises qui licencient. Je ne parle
même pas ici  de TOTAL qui licencie après des bénéfices records. Mais de ces entreprises qui en profitent pour licencier sans qu'on ne leur dise rien puisque c'est la CRISE. Ces entreprises qui ne sont même plus capables d'honorer leurs commandes (Renault, Peugeot, Moulinex, etc..). Une époque propice pour éliminer les stocks (de marchandises et de main oeuvre) sans qu'on ne leur dise rien. Mais ces baisses d'activités ont une conséquences pour les autres petites entreprises qui dépendent des production des gros. Ces entreprises qui elles doivent licencier pour survivre.

Alors oui, ne restons pas dupe devant ses mensonges, cette manipulation. Le pire est ce qu'en fait certains médias (C'est dans l'air, France Inter...). Certains remettent en cause un peu ce qui est fait, ce qui est dit qui critiquent ouvertement le gouvernement d'accepter de jouer les jeux des puissants.

De plus, qui a dit que nous ne pouvions plus faire de prêt. Au contraire les banquiers ce morfondent de ne plus pouvoir nous arnaquer avec leur prêt. Ils sont même prêt à écouter nos marchandages, à accepter de diminuer les taux.

Le résultat est une baisse du moral de la société. Qui n'a pas pensé un jour en regardant une vitrine : "Oh non je vais attendre pour l'acheter c'est la crise en ce moment."

Eh oui tout le monde n'est pas touché par la crise. Pour une grande partie nous avons encore les moyens d'acheter, de se faire plaisir. Mais non , nous ne le faisons plus. Nous sommes une société conditionnée par les médias.

Voilà ce qui se passe lorsque les médias grand publique ne jouent plus leur rôle pour décortiquer, informer le peuple. Merci TF1, France 2, M6, etc... de jouer le jeu des puissants.

Demain écouter les médias et compter le nombre de fois que vous entendez ce mot magique qui vous sapera votre journée.

Bonne crise à vous

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article